Techniques de respiration

Page 3 sur 3

Techniques de respiration

Exercices utiles

Quinze minutes de votre temps par jour, ce n'est pas trop pour vous assurer une hygiène respiratoire adéquate.

Prenez place dans la pièce qui vous semble la plus confortable pour un exercice du genre. Vous pourriez pratiquer vos exercices de respiration avant une routine de gym ou une séance de méditation...

Allongez-vous de façon à vous mettre à l'aise sur le sol. Portez des vêtements amples qui n'entraveront pas votre acte respiratoire.

  • Disposez vos mains sous votre abdomen de sorte quelles se rejoignent.
  • Prenez une longue inspiration par la voie nasale et conservez-la 7 secondes. Vos mains doivent se soulever sous l'effet de l'inspiration alors que vos épaules doivent rester immobiles. l’abdomen se gonfle, mais les épaules restent immobiles. Retenez votre souffle en comptant jusqu’à sept.
  • Comptez ensuite dix secondes pendant lesquelles vous expirez. Votre abdomen doit reprendre sa position initiale. Vos mains vous indiquent si vous y parvenez ou non.
  • Faites à nouveau l'exercice par série de trois et ensuite respirez normalement quelques minutes avant de reprendre une autre série.

Maintenant que vous respirez adéquatement lorsque vous êtes allongé, il vous faut apprendre en position assise. L'art respiratoire vous aidera à mieux gérer votre stress, peut importe où vous vous trouvez. De plus, il vous gorgera d'énergie puisque le Chi, circulant à plein régime, vous ressourcera sans faillir.

Apprendre à respirer

Apprendre à respirer profondément et calmement en position assise se révèle bénéfique pour les personnes qui travaillent toute la journée devant un bureau, et en particulier pour celles qui souffrent d'asthme : une bonne respiration permet de réduire à la fois l'intensité et la fréquence des crises.

Pour bien respirer alors que vous êtes assis, vous devez vous exercer à respirer en soulevant l'abdomen et non les épaules comme nous avons tendance à le faire sous la pression et le stress. Une bonne partie du problème se règlera déjà en s'obligeant à une certaine forme de détente.

Par exemple en vous décontractant les épaules. Faites des mouvements de rotations avec les épaules et maintenez-les vers le haut pendant quelques secondes avant de relâcher. Répétez cet exercice une dizaine de fois. Ensuite, placez vos mains sur vos genoux et inspirez lentement. Avec votre main au niveau de votre ventre, assurez-vous que lors de l'inspiration, il se gonfle convenablement. Vos épaules lors de l'exercice respiratoire ne doivent jamais bouger.

Debout ou en mouvement

Il ne reste plus maintenant qu'à appliquer cette technique respiratoire lorsque vous êtes debout ou en mouvement. Évidemment, lorsque le corps s'active, le souffle ne peut se contrôler avec la même facilité que lorsqu'il est immobile. Mais si vous vous donnez comme repère le nombre de pas que vous effectuer en marchant pour maîtriser votre souffle par exemple, vous avez déjà une méthode de contrôle intéressante.

Assurez-vous, peu importe votre activité, que ce sont bien vos poumons dans leur totalité qui accomplissent l'acte respiratoire.

Les poumons

Vos poumons conservent toujours un peu de l'air qu'ils ont respiré toute la journée. Il est recommandé de bien les vider de temps à autre, du moins une ou deux fois par jour. C'est une sorte d'épuration car les alvéoles ont besoin de cette purification pour bien continuer leur travail de filtration et éviter que trop d'air pollué se retrouve dans l'organisme.

Respirer par le nez

Respirer par le nez

Inspirez profondément par le nez, jusqu'à ce que vos poumons semblent prêts à éclater. À ce stade, contractez les abdominaux en expirant par le nez. Essayez de vider complètement vos poumons ; vous aurez peut-être à forcer un peu sur les abdominaux. Ne contractez jamais les épaules ni les muscles de la cage thoracique, pour ne pas resserrer les bronchioles et entraver le flux régulier de l'air s'échappant des alvéoles.

Respirer correctement et profondément

La capacité à respirer correctement et profondément, à l'aide des deux poumons, procure à l'organisme des bienfaits autant physiques que mentaux. Une respiration adéquate aidera particulièrement les personnes souffrant de crise de panique ou de troubles récurrents d'hyperventilation.

Bien respirer peut également jouer un rôle important de contrôle lorsque vous souffrez de problèmes respiratoires graves comme la bronchite chronique ou l'asthme. L'oxygène contenu dans le flux sanguin doit circuler librement et se rendre au cerveau sans entrave. La permanence d'une respiration défaillante pourrait entraîner des problèmes de santé désagréables allant même jusqu'à des dérèglements de l'humeur ainsi que des vertiges, des malaises et des indispositions fréquentes.

Si vous apprenez à mieux respirer, c'est tout votre corps qui s'en portera mieux et l'énergie positive que distribuera le Chi à tout votre organisme, contribuera à une amélioration surprenante de votre moral aussi bien que de votre forme physique.

<< 1 2 3
Autres médecines naturelles

En savoir plus sur les principales médecines non conventionnelles.

Chiropratique Chiropratique

Thérapie manuelle globale

Chromothérapie Chromothérapie

Du pouvoir de la couleur...

Les elixirs floraux de Bach Les elixirs floraux de Bach

Equilibre et harmonie de l'esprit

Médecines Naturelles
Copyright Médecines Naturelles © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation
En partenariat avec: Vaincre stress / Santé & Beauté / Aphrodisiaques naturels / Japon / Luminothérapie