Allergies saisonnières

Dame Nature s’éveille. Sous un soleil radieux, les oiseaux chantent, les fleurs tapissent les champs, l’herbe verdoie. Et, dans la douceur printanière de l’air, virevoltent les grains de pollens. Splendeur de la Nature…Au grand dam des allergiques !

Allergies saisonnières

Si certains affichent un sourire radieux dès l’arrivée des beaux jours, d’autres font plutôt une drôle de tête ! Les yeux rouges, gonflés, ils entonnent sans relâche le terrible refrain du ‘Rhume des Foins’ : sniff sniff atchoum atchoum atchoum (le nombre de répétitions variant d’un couplet à l’autre).

Rrhume des foins

Le dit "rhume des foins" doit son nom à sa fréquence printanière. Cette affection sévit principalement lors de la grande saison pollinique, débutant au mois de mai, notamment avec la floraison des graminées, des herbacées et des arbres (marronnier, peuplier, mûrier, etc.).

En effet, la caractéristique d’inflorescence de ces espèces est particulièrement adaptée à la dispersion par le vent car oscillant facilement au moindre courant d’air.

Pollinose

Au contact de la peau et des muqueuses respiratoires des personnes sensibilisées, les pollens en suspension dans l’air génèrent des réactions allergiques. Appelée pollinose, l’allergie au pollen peut provoquer diverses manifestations dont les plus fréquentes sont la rhinite allergique, la conjonctivite et l’asthme.

En bref,vous ressentez des picotements forts désagréables dans le nez, la gorge, à la voûte du palais, suivis d’éternuements violents, répétitifs, incontrôlables, les yeux sont larmoyants, irrités, souvent gonflés, et n’oublions pas le summum : une obstruction nasale diminuant considérablement l’odorat mais nullement l’effet fontaine !

D’autres signes peuvent être associés comme des démangeaisons, des maux de tête ou des difficultés respiratoirespouvant dégénérer en crise d’asthme.

Un rhume 4 saisons

Néanmoins, chez de nombreux sujets, le rhume des foins sévit en toute saison. En effet, il est non seulement susceptible d’être induit par des pollens mais également par des moisissures, des spores, des champignons, des plumes, des poils, des poussières ou des fumées.

On note également de nombreuses manifestations allergiques provoquées par le soleil, certaines matières ou produits (nickel, latex, cosmétiques…), des aliments (arachide, œuf, sésame,…) ou des piqûres d’insectes. Selon les sujets, les réactions peuvent aller du simple eczéma à des réactions cataclysmiques parfois mortelles.

Allergies durant saison du pollen

Spécialiste des allergènes

Quels que soient les allergènes qui vous concernent, il est important de consulter un spécialiste afin d’établir un diagnostic et un traitement approprié. Car, si souvent les allergies sont bénignes – quoique fort désagréables – au fur et à mesure des contacts avec l’allergène responsable, et en l’absence de traitement, la sensibilité s’accroît.

Une attitude préventive

Outre un traitement approprié, il convient d’adopter dans son quotidien une attitude préventive qui, sans remédier à l’allergie, préviendra une aggravation progressive.

Puis finalement, entre deux paquets de mouchoirs en papier, vous réapprendrez à jouir du merveilleux spectacle de Dame Nature !

Autres dossiers à lire

N'hésitez pas a consulter nos petits dossiers qui vous aideront dans votre vie quotidienne.

Le stress Le stress

Le stress est le mal du 21e siècle, éviter les surdoses de médicaments ...

Halte aux régimes Halte aux régimes

Régimes efficaces ou non, ils sont souvent suivis d'une grosse prise de poids.

Les vitamines Les vitamines

La vitamine, l'élément indispensable pour booster votre corps.

Médecines Naturelles
Copyright Médecines Naturelles © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions d'utilisation
En partenariat avec: Durillon plantaire / Aliments / Stress