ACCUEIL > TOUT SAVOIR SUR LE RHUME
Médecines naturelles, douces et traditionnelles


Introduction
LES DIFFERENTES MEDECINES
Acupuncture
Aromathérapie
Chiropratique
Chromothérapie
Les elixirs floraux de Bach
Homéopathie
Hypnose et sophrologie
Massage thérapeutique
Méditation
Musicothérapie
Naturopathie
Oligothérapie
Ostéopathie
Phytothérapie
Réflexologie
Techniques de respiration
DOSSIERS
Les allergies saisonnières
Le stress
Halte aux régimes
Les vitamines
Le yoga
Le sommeil
Tout savoir sur le rhume
Manger équilibré



DOSSIER : TOUT SAVOIR SUR LE RHUME
Médecines naturelles, douces et traditionnelles

Saviez-vous qu’en moyenne, un adulte est victime de rhume au moins deux à quatre fois par année ? Qu’un enfant le contracte en général trois fois par année ? Mais qu’une personne de plus de soixante ans ne l’attrape d’ordinaire qu’une fois ou moins par an ?

En fait le rhume, contrairement aux légendes urbaines que l’on alimente copieusement, est la conséquence d’un virus et non pas d’un quelconque refroidissement. L’on en est victime uniquement après avoir eu un contact avec une personne contagieuse. Il est donc facile, à travers les poignées de main, les bises et les accolades que nous échangeons au cours de notre quotidien, d’entrer en relation avec le virus. Un virus peut survivre sur la peau jusqu’à trois heures. Les objets récemment touchés sont également un formidable vecteur viral. Mais la plus grande proportion de virus possiblement transmissibles se fait par le véhicule des mains. On note entre 40 à 60% des cas, ce qui reste considérable.

Tout savoir sur le rhume Autre chose, les virus détestent le froid. Ils vivent dans les endroits humides et raffolent des climats entre 24 et 35 degrés celcius. Les muqueuses du corps humain, notamment celles du nez, ainsi que la bouche et la gorge en général, sont des foyers d’infection privilégiés. L’hiver, les intérieurs surchauffés et humides sont aussi idéaux à la propagation du rhume sous toutes ses formes. Il existe plusieurs virus du rhume. Les plus fréquents sont les rhinovirus qui compte 110 variantes différentes et les coronavirus, représentés par 4 types distincts.

Lorsque le virus réussit à s’installer confortablement en vous, la période d’incubation peut aller de deux à huit jours, selon votre forme physique et l’état de votre système immunitaire. Il se peut même que vous soyez suffisamment fort pour le combattre. Toutefois, les symptômes apparaissent : éternuements, fatigue, toux, maux de gorge et de tête, frissons et peut-être même de la fièvre. Ce que vous devez savoir, c’est que vous êtes contagieux vingt-quatre heures avant que le rhume ne se déclare officiellement et vous le restez pendant les cinq jours qui suivent.

Il existe des méthodes toutes simples pour éviter la contagion. D’abord, éloignez-vous des gens qui sont atteints. Pour le temps de leur maladie, bien sûr ! Ensuite, lavez-vous les mains très souvent, quitte à passer pour un individu compulsif. Si vous avez la possibilité de le faire, aérez régulièrement, le temps de quelques minutes, l’espace dans lequel vous vivez ou travaillez. Et si vous êtes l’heureux propriétaire de cet intrus qu’est le rhume, protégez les autres de vous en touchant le moins possible d’objets, en évitant les contacts et surtout en vous débarrassant immédiatement de vos mouchoirs souillés dans le panier à ordure.

Certains remèdes de grand-mère sont encore les plus efficaces pour apaiser les symptômes du rhume. Boire beaucoup d’eau afin d’éviter la déshydratation des muqueuses. Puis, garder le lit vous permet d’augmenter la température du corps et d’ainsi ralentir la prolifération des virus. Les diffuseurs d’huiles essentielles telles que l’eucalyptus, le pin, le thym ou le myrte peuvent faire leur effet, précisément dans les chambres. Il est vrai que les tisanes au miel et citron calment les irritations de la gorge et que les infusions de gingembre peuvent apaiser la toux. Évidemment, les médications en pharmacie ont également des vertus curatives. À vous de décider ce qui convient le mieux à votre philosophie de vie.

Le rhume fait partie des incidents occasionnels de l’existence. Normalement, l’organisme humain met de 7 à 10 jours pour l’enrayer. Mais bien qu’il participe au renforcement du système immunitaire, il peut aussi favoriser le développement de complications. Comme les virus du rhume voyagent allègrement à l’intérieur des voies de communications telles que les oreilles, voies respiratoires, les sinus, etc., ils peuvent provoquer des infections plus graves. Les otites, bronchites, sinusites, pharyngites ne sont pas rarement conséquentes à un rhume mal soigné. Au moindre soupçon, il faut réagir. Un rhume doit ne rester qu’un rhume...



SITES A VISITER :

Passeport Santé : Description médicale du rhume, symptômes, personnes à risque, facteurs de risque, prévention, traitements médicaux, traitements non conventionnels...

Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail : Qu'est-ce que le rhume, quels sont ses symptômes,...

Rhume et sinusite : Tout sur le rhume et la sinusite : traitement, prévention avec Doctissimo.



ACCUEIL > TOUT SAVOIR SUR LE RHUME

Les médecines naturelles - Copyright Medecines-Naturelles.com / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Dictionnaires / Encyclopedies / Calculatrice / Stress / Japon / Feng Shui / Feng Shui